Contenu principal

Canton de Thurgovie

Es-tu déjà allé à «Moschtindien» (l' «Inde des cidres» )? Sinon, prépare tes patins et file sur le «Lake trail» ou le «Apple trail». Tu pourras apaiser ta soif avec un jus de pommes frais. Le terme «Moschtindien» vient, d'une part, du fait que le canton de Thurgovie est la région typique de la culture de la pomme en Suisse et, d'autre part, que la forme géographique du canton rappelle l’Inde.

Mais les amateurs de musique en auront aussi pour leur argent! Si tu aimes le rythme et les gars cools, l' «Openair Frauenfeld» est le bon endroit. Des légendes du hip hop ou du rap comme Eminem, Cypress Hill ou 50 Cent y ont déjà tenu le micro.

Le canton de Thurgovie compte 283'445 habitants (à fin mars 2021). Il est divisé en 5 districts et il compte 80 communes, de A comme Aadorf jusqu’à Z comme Zihlschlacht-Sitterdorf.

En 2019, le canton de Thurgovie a encaissé 930 millions de francs de recettes fiscales. La partie la plus grande de ces recettes, à savoir 69 %, provient des personnes physiques.

Les apprentis et les personnes à faible revenu doivent en principe payer des impôts dans tous les cantons. Certains cantons prévoient cependant des déductions spécifiques pour les jeunes en formation ainsi que les personnes à revenu modeste.

Voici quelques exemples de calcul concernant la charge fiscale totale par la Confédération, le canton, la commune et la paroisse (catholique) pour une personne célibataire sans enfants avec son propre ménage et sans fortune (hypothèse : domicile à Frauenfeld) :

  • Avec un revenu brut du travail de 15'000 francs par an, elle ne paie pas d’impôts.
  • Avec un revenu brut du travail de 25'000 francs par an, elle paie 509 francs d’impôts.
  • Avec un revenu brut du travail de 50'000 francs par an, elle paie 4'440 francs d’impôts.

Veux-tu savoir dans quels secteurs le canton de Thurgovie investit son argent?
En 2019, la plus grande partie des dépenses a été affectée à la formation (445 millions de francs) et la sécurité sociale (416 millions de francs). Le montant le plus petit a été donné au secteur de la protection de l'environnement et aménagement du territoire (29 millions de francs).