Contenu principal

Canton de Bâle-Ville

Bâle-Ville est le plus petit de tous les cantons mais la densité de sa population, qui représente plus de 150 fois celle du canton d'Uri, est la plus élevée (4'998 personnes par km²) du pays. Les industries chimiques et pharmaceutiques sont très importantes pour ce canton, comme l’est le fleuve qui traverse la ville de Bâle, le Rhin. Pendant la période du carnaval, les habitants se lèvent vers quatre heure du matin pour fêter le « Morgestraich », connu dans toute la Suisse.

Le canton de Bâle-Ville compte 196'761 habitants (à fin mars 2021) et s’étend sur 37 km² seulement. Il ne compte que trois communes, Bâle, Bettingen et Riehen.

En 2019, le canton de Bâle-Ville a encaissé 3'321 millions de francs de recettes fiscales. La plus grande partie de ces recettes, à savoir 57 %, viennent des personnes physiques.

Les apprentis et les personnes à faible revenu doivent en principe payer des impôts dans tous les cantons. Certains cantons prévoient cependant des déductions spécifiques pour les jeunes en formation ainsi que les personnes à revenu modeste.

Voici quelques exemples de calcul concernant la charge fiscale totale par la Confédération, le canton, la commune et la paroisse (catholique) pour une personne célibataire sans enfants avec son propre ménage et sans fortune (avec un domicile à Bâle) :

  • Avec un revenu brut de 15'000 francs par an, elle ne paie pas d'impôts.
  • Avec un revenu brut de 25'000 francs par an, elle paie 38 francs d'impôts.
  • Avec un revenu brut de 50'000 francs par an, elle paie 5'016 francs d'impôts.

Sais-tu dans quels secteurs le canton de Bâle-Ville investit son argent ?
La plus grande partie de toutes les dépenses a été affectée à la formation (1'525 millions de francs). La plus petite portion a été versée au secteur de l'économie publique (37 millions de francs).